INTERVIEW A DEUX VOIX : Jouer au théâtre pour accompagner le changement

 

Colliers International et PlayItAgain ont eu le plaisir de convier leurs clients respectifs jeudi 15 février 2018 à une soirée Théâtre autour des environnements de travail. Caroline Benech, Directrice du département accompagnement du changement et communication chez Colliers International France, et Fabrice Agret, cofondateur de PlayItAgain, se sont prêtés au jeux de l’interview à deux voix.

 

1/ L’ACCOMPAGNEMENT DU CHANGEMENT DANS LE CADRE D’UNE TRANSFORMATION D’ENTREPRISE EST DEVENU UNE COMPOSANTE ESSENTIELLE DANS L’APPROPRIATION DES NOUVEAUX ESPACES PAR LES COLLABORATEURS, COMMENT L’EXPLIQUEZVOUS ?

Caroline Benech : La création de nouveaux espaces de travail est souvent l’aspect le plus concret d’une transformation d’entreprise et c’est celui qui provoque le plus de changements pour les collaborateurs. Un changement d’espace s’accompagne souvent d’un changement géographique, d’un changement d’immeuble en passant par des nouvelles implantations d’équipes, une nouvelle conception des espaces (plus ouvert ou par activité), un nouveau mobilier et un nouveau voisinage. Tous ces éléments cumulés contribuent à une perte de repères pour un être humain et il est donc nécessaire d’aider chacun individuellement et collectivement à s’approprier ces changements afin d’être prêt le jour J et les 6 à 9 mois qui suivent.

Fabrice Agret : Ce type de changement nous plonge dans la complexité : modification de l’utilisation de l’espace, du temps et de l’organisation du travail. Tout cela a un impact émotionnel sur l’humain : craintes, projections, réflexes de protections. Il devient alors indispensable de réfléchir collectivement à de nouveaux repères et de donner du sens. Le danger serait de plaquer un ancien mode d’organisation sur un nouvel environnement.

 

2/ QUELLES SONT LES MÉTHODES QUI ONT FAIT LEUR PREUVE DANS L’ACCOMPAGNEMENT DES COLLABORATEURS ? EN QUOI LE THÉÂTRE EST UN OUTIL PERTINENT ?

Caroline Benech : Les méthodes et les outils pertinents pour l’accompagnement des collaborateurs sont ceux qui rencontrent leur écoute et leur enthousiasme. D’expérience, l’empathie et le jeu sont les 2 éléments les plus efficaces pour aider à l’appropriation et le théâtre tel que pratiqué par PlayItAgain dans son dialogue avec le public est extrêmement pertinent. Les scènes très réalistes issues de situations vécues par les salariés permettent la prise de conscience, déclencheur indispensable à l’accompagnement du changement de comportements. Le théâtre permet la caricature et le rire sur des comportements collectifs vécues parfois difficilement par les salariés et lève les inhibitions. L’échange avec le public permet d’envisager des correctifs immédiats et de se remettre en question.

Fabrice Agret : Le théâtre montre d’une manière décalée et humoristique des situations de travail, des comportements et des émotions. Cela permet de mettre en lumière les non-dits mais aussi ce qui échappe à la conscience des collaborateurs dans leur quotidien. Grâce à cet effet miroir, il libère la parole et favorise donc chez les collaborateurs/spectateurs le partage de leurs interrogations et leurs craintes. Enfin, il permet aussi de travailler sur le comment, à savoir : quels comportements adopter pour résoudre les difficultés du quotidien.

 

3/ QUELS CONSEILS DONNERIEZ-VOUS AUX ENTREPRISES QUI SOUHAITENT DÉMÉNAGER ET ADOPTER DE NOUVEAUX ENVIRONNEMENTS DE TRAVAIL ?

Caroline Benech : Le préalable indispensable est d’avoir une vision de ce qu’on veut faire et d’inscrire ce déménagement et ces nouveaux environnements dans un véritable projet d’entreprise qui a du sens. Ensuite, comme le dit Fabrice, la clé du succès d’un projet de déménagement est l’implication des collaborateurs et des instances sociales le plus en amont possible pour tenir compte de leurs attentes. Les salariés aujourd’hui sont à la fois très lucides sur ce qu’ils peuvent demander à l’entreprise et très créatifs sur ce qu’elle peut leur apporter. Ils sont les premiers concernés sur ce dont ils ont besoin pour être efficaces et bien dans leur travail. Ils l’exprimeront très bien auprès d’experts de l’aménagement qui sauront le retranscrire en environnement de travail pertinent et adapté à l’entreprise concerné. Mais ce qui importe le plus au salarié, c’est la qualité de vie au travail, c’est pourquoi l’entreprise qui souhaite déménager devra se soucier également de réfléchir à son mode de travail actuel, son mode de management et les services qu’elle offre aux salariés pour améliorer leur satisfaction et les garder.

Fabrice Agret : Tout d’abord, il est important d’impliquer ses collaborateurs en amont dans la réflexion. Les rendre acteurs de leur changement. Qu’ils se projettent par l’imaginaire dans la vision des difficultés potentielles, mais surtout dans la vision de leurs besoins et de leurs rêves. C’est aussi l’occasion de repenser l’organisation du travail et le management et de favoriser une culture du dialogue. Enfin, penser à développer les formations comportementales : comment exprimer ses besoins et comment réguler les dysfonctionnements inévitables en période d’ajustement.

 

Téléchargez l'article